Forum des Passionnés de la Golf .:R32
Bienvenue sur R32passion.com



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Sam 18 Jan - 9:48



The Lunch Box

2ème film de 2014, 2ème claque.
The Lunchbox, en français dans le texte : "le casse dalle à emporter"... véritable curiosité culturelle indienne puisque, à Mumbai, chaque employé de bureau a recours à ce service de livraison du repas sur le lieu de son travail. Et chaque jour circulent dans la ville des millions de boites à repas, logistique huilée comme une mécanique Suisse... Saajan, comptable d'une grande entreprise publique, personnage hirsute (on dit de lui qu'il aurait poussé un chat sous les roues d'un bus...), nonchalant avec ses collègues, un homme solitaire après le décès brutal de son épouse qui voit ainsi arriver un jour un panier repas qui ne lui était pas destiné... Cette erreur de livraison va alors être le déclencheur d'une correspondance épistolaire avec la jeune femme qui avait adressé ce panier à son mari, un homme distant, froid et détaché...
Au fil de leurs échanges des sentiments forts vont se créer entre eux. Est-ce de l'amour, une profonde amitié....? C'est puissant, ça soulèverait des océans, le réalisateur nous embarque totalement dans cette histoire, corps et âmes.

Plus de 50 ans qu'Hollywood s'est auto-proclamé le faiseur de rêves du monde entier et rares sont les comédies romantiques (...souvent étiquetée un peu gnangnan dès qu'on évoque le genre) arrivant à la cheville de cette belle romance (financée à majorité par des capitaux européens et américains cela dit...) portée par de magnifiques comédiens...
Parce qu'ils sont beaux les indiens, raffinés jusqu'à l'extrême, une élégance dans chaque geste, chaque réplique, un jeu extrêmement pointu et fouillé, on sent qu'on est face à une grande nation de cinéma que je ne connais que très peu car je n'ai jamais été un gros fana du délire burlesque et outrancier sauce "bollywoodiene" un brin kitsch pour moi...
Le film joue énormément sur la face visible des gens, celle qui cède dès qu'on gratte un peu, le fardeau qu'ils s'infligent à porter, ceux qui s'interdisent d'être heureux et ceux qui vivent comme si demain n'arriverait jamais et tous ces gens se frôlent, se croisent, s'entrechoquent et le jeu des comédiens sublime tout ça.
L'interprète principale du film est belle comme un soleil d'orient, face à elle c'est une pléthore de comédiens qui composent des personnages complexes à plusieurs couches comme un mille feuilles.

Le film c'est aussi un voyage dans une culture très lointaine pour moi qui suis un voyageur de canapé, la pellicule transpire les odeurs d'épices, on déguste chaque image de ce film comme un plat exotique. Les paniers se succèdent, les plats, les tableaux, on salive à chaque réplique... Faut que j'aille me taper un curry...

Nous sommes allés voir le film à 3 dont un ami pas du tout habitué à la V.O. (en fait un mélange de Marathi prépondérant et de quelques répliques échangées dans un anglais très coloré subsistance d'une époque lointaine) et pourtant lui aussi a reconnu qu'en le découvrant en version doublée nous serions passés à côté d'une grosse partie du film et pas seulement parce que ça fait des années que je fais preuve, auprès de lui y compris, d'un militantisme linguistique sans tolérance aucune....
A la fin de la séance, lui qui est parti 3 fois en Inde n'avait qu'une envie, y retourner illico... et nous n'avions qu'une envie, sauter dans l'avion avec lui.

Une histoire touchante, des interprètes parfaits, une maitrise technique qui renvoie dans leur panier tous les maitres auto proclamés du cinéma (la séquence d'ouverture sur le ballet des paniers repas qui circulent dans la ville est un modèle de lisibilité et de composition), une sobriété dans la mise en scène qui n'exclue pas des moments d'éclats visuels (la scène des ventilateurs...), une réalisation dépouillée, débarrassée du sempiternel superflu dont nous abreuvent les ténors du genre. Le réalisateur a choisi de nous épargner les poncifs du genre, la musique tonitruante par exemple ou encore un charcutage plan par plan épileptiques lui préférant des plans séquences qui se déroulent comme une étole sur la table d'un couturier.
Un vrai beau film sincère, rare, touchant.

नमस्कार
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Sam 15 Fév - 23:50



Insidious - Chapitre 2

et c'est parti pour 1 semaine de terreurs nocturnes, le maitre de l'horreur a encore frappé...

Son nouveau film est réglé comme du papier à musique. Pas une seule fausse note. Il a montré sur ses 2 précédents métrages horrifiques qu'il maitrisait la partition, ce petit surdoué se paye même ici le culot de tisser des liens avec le 1er opus en relisant certaines scènes qui se sont déjà jouées, donnant du sens et de la matière à des évènements non décrits dans le 1er, pourtant notables et significatifs et dont l'explication n'avait alors pas été écrite à l'époque puisque le 2 n'était même pas en gestation. Bref ce gars est le génie que nous cherchions dans notre époque !!!

Ses films, sans exception aucune, regorgent de scènes chocs qui confèrent une trouille bleue. Le premier insidious m'a collé une pétoche au basque pendant un bon moment, celui là me trotte encore dans la tête au moment ou j'écris ce texte sur mon PC éclairé par la lueur de mon moniteur, me retournant de temps à autre pour essayer de voir dans l'obscurité si aucune forme étrange n'est tapi dans l'ombre...
Les mécanismes de la peur qu'utilise James Wan sont aussi efficaces que de l'éthanol injecté dans un moteur à explosion, c'est viscéral, ça renvoie au peur enfantines les plus profondes, ça claque comme une porte qui vous fait sursauter, c'est brillant, jamais emprunté, surtout pas risible comme peuvent l'être certains films d'épouvante modernes qui cherchent l'effet par dessus tout sans chercher à comprendre ce que recèle l'inspiration de James Wan.
Le pathétique "Sinister" dont la seule qualité est son titre en a d'ailleurs fait les frais de cette nuée de films à la mode qui surfent sur la vague sans en maitrise les codes).

Ce Insidious 2, pour les poules mouillées comme moi qui aiment bien se foutre la trouille, c'est tout simplement le meilleur film de chocotte depuis un bon moment et c'est tout simplement le meilleur film de chocotte encore pour un bon moment comme a pu l'être le premier Insidious. Vivement le 3ème opus.

C'est bon d'avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt50
W12 Biturbo
W12 Biturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 1193
Age : 27
Localisation : 50
voiture : Golf 5 r32
age : 22
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 16 Fév - 3:16

le loup de wall street sa se regarde mais pas deux fois... a la fin j'ai trouvais sa long et trop repetitif... sa parle que de 3 chose , POIGNON SEXE DROGUE en repitition tout le long du film certain passage sont sympa mais sa deviens vite chiant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann68
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 1598
Age : 25
Localisation : alsace
age : 19
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 16 Fév - 13:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intenzivity
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 1764
Localisation : D T C
voiture : MKV / MKIV / GTI
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 16 Fév - 16:26

Insidious et le fameux voyage astral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Mar 25 Fév - 19:54

R.I.P. Harold Ramis
C'est un bon qui s'en va....

"Groundhog day" sans doute la meilleure comédie jamais produite... Bill Muray n'a jamais eu un rôle aussi bon....



S.O.S. Fantômes 3 se fera donc sans lui... Ca risque d'être foncièrement moins bon sans sa plume...  Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5160
Localisation : ile de france
voiture : Golf IV R32 - Golf IV GTI
age : 14 & 19
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 2 Mar - 9:28

alors hier nous avons regardé ce film de folie : INSAISISSABLE ....que je conseille fortement



j'ai franchement apprécié l'histoire !!! les effets spéciaux !!!! une tuerie ce film !!!! 128 mn de bonheur visuel !!!

Regardez bien, plus vous vous approcherez, moins vous en verrez ....

_________________
My MKIV GTI

             
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepito
4 Cylindres
4 Cylindres
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 35
Localisation : Altkirch
voiture : Golf II 1,6 d Golf IV tdi gti 150 Golf IV R32
age : 31
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 2 Mar - 10:54

J\'adore  ce film il est vraiment bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Mar 4 Mar - 11:40

Stoker



Un film à l'atmosphère tout à tour angoissante et sordide qui pèse sur les épaules du spectateur. Dérangeant, nauséabond et pourtant aiguisé comme un scalpel le film frappe d'abord par sa maestria technique, enchaine des mouvements de caméras esthétisant une violence crue et sans fard.
Un film malsain à la limite du malaise dont certaines scènes portent la patte nauséabonde qui a fait la réputation du réalisateur coréen, entre découverte de la sexualité et fascination pour le morbide, il faut pas sortir de table avant d'attaquer ce film. C'est carrément glauque, ça va très loin.

Un grand trio d'acteurs sert ce triangle dramatique déroulé avec beaucoup d'élégance et brouillant les pistes. Un film à la croisée des genres qui consacre le talent de Matthew Goode impeccable dans sa partition avec ce rôle proche de "Harry, un ami qui vous veut du bien". Un film jusqu'au boutiste qui ne recule devant rien mais qui se laisse suivre avec beaucoup d'implication dans le déroulement de son histoire jusqu'au twist final imprévisible qui livre les clés du récit et termine ainsi la boucle narrative du film qui débute sur des premières images ambiguës et évasives...

Regarder ce film c'est comme le font certains automobilistes qui s'attardent sur une scène de collision qui vient de se produire, voyeuriste et irrépressible néanmoins.
Très dérangeant et à la fois envoutant ce film n'est pas à mettre entre toutes les mains.



Magic Mike



Changement de registre pour ce film qui ravira les femmes du forum... Channing Tatum (le mâle quoi....  Shocked ) est en effet très "en formes", pour le plaisir de ces dames, dans cette relecture du film Showgirls qui fut un véritable naufrage pour Verhoeven...
Contrairement à lui, Soderbergh a compris qu'il fallait insuffler l'élément humain dans son film. Il suit en effet ici le parcours initiatique d'un jeune homme en perte de repères dans le monde de la nuit et des clubs de strip tease... masculins !!
Et même si les numéros de danse raviront autant les spectatrices que le corps dénudé de Elisabeth Berkley (Sauvés par le gong... Rolling Eyes...Non mais vraiment...) avait pu à l'époque exciter les badauds voyeurs dans Showgirls (sans doute tout ce qu'il reste aujourd'hui du film...), il reste au delà de cet élément érotique, l'élément humain !!

Soderbergh ose les partis pris esthétique très engagés (trop ?...) : Utilisation outrancière du filtre jaune sur les extérieurs de Miami (??!!?...  Confused ), il insère les dialogues d'une scène à venir sur les images d'une scène qui se termine (??!!?? Très perturbant au début) mais au final quand il se calme un peu et qu'il pose sa caméra il sait filmer les gens. Et ses comédiens avec leur grande implication le lui rendent très bien !!... Mention spéciale à Matthew Mac Conaughey qui n'a pas volé son oscar.

Les numéros de danse sur choix musicaux éclectiques et dans l'air du temps sont impressionnants et mettent en valeur tant la plastique que les talents de danseurs des acteurs, mais au delà de cette image très soignée pour satisfaire à certains canons, le film est surtout une étude de comportement rondement mené !
En effet à la lumière de l'impasse dans laquelle s'engagent ces jeunes gens qui ont soif de rêve de réussite et qui pensent utiliser les revenus de leur activité pour concrétiser leurs projets, il suffit en fait d'intervertir les protagonistes mâles par des jeunes femmes exerçant le même métier qu'eux pour comprendre que de chaque côté l'un comme l'autre se retrouvent confrontés aux mêmes clichés sexistes et réducteurs, surtout à  l'inexorable tentation des autres de les considérer comme des objets (étonnante scène de rupture ou le "beau gosse" se rend compte qu'il a été utilisé comme l'aurait été dans la même situation une femme objet !!??!!).
En somme les aspirations de ces jeunes gens, leurs projets impossibles à mener lorsqu'ils se confrontent au regard accusateur de la société, une société schizophrène qui aime autant ce spectacle qu'elle le désapprouve publiquement pour satisfaire au dictat de la pudibonderie, tous leurs rêves déchus se retrouvent en fait subis des deux côtés de la barrière... Strip tease, une voie sans issue !

Socialement parlant, le film est une vraie réussite. Musicalement parlant et une fois n'est pas coutume, prévoyez un seau d'eau froide si vous le regardez avec une représentante de l'espèce femelle assise à côté de vous et qui ne restera certainement pas indifférente à 2h00 d'images de beaux mâles torses nus aux fessiers rebondis.....


....à moins que vous ne tiriez judicieusement avantage de la situation une fois le film terminé. A vous de voir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Lun 17 Mar - 20:30

Gravity... en 3D ou pas...



Bien plus un « essai » qu'un film traditionnel dans le sens classique du terme puisqu’il n’y a pas véritablement de scénario (en tout cas ses enjeux et péripéties à venir semblent pliés du début  Rolling Eyes ), Gravity met en fait le spectateur, lunettes 3D vissées sur le tarin, en état de ressentir physiologiquement dans son fauteuil les conditions de la « gravité zéro » pendant 1h30 d'un film expérimental, qui au-delà d'être un superbe exercice de style est aussi et surtout l'équivalent d'un 100 mètres aux Jeux Olympiques. Aucun temps mort, aucune relâche, la construction du film est un sprint qui enchaine les morceaux de bravoure et les plans vertigineux dans le plus bel endroit qui ait jamais été porté à l'écran.  coeur  coeur  coeur 

En dépensant intelligemment les 100 millions de Dollars qu’il a mis de côté, Alfonso Cuaron s’est en effet payé un jouet qui lui a permis de tourner dans le plus beau décor du monde :
600kms sous les pieds de ses comédiens stars, la vraie vedette du film, ce n'est pas George Clooney, ce n’est pas Sandra « Miss Detective » Bullock qui revient de loin… (Gloups…  Confused  l’a-t-il embauché parce qu’il avait plus un rond après avoir payé les geeks du département infographie ?...et pourtant, quelle renaissance artistique !)...

Non ! Filmée en plongée, la vraie vedette du film c'est la planète Terre vue de l'espace puisque vous y êtes et vous allez en prendre plein les yeux pendant 90 minutes... et dans les yeux seulement...  Cool 
Cuaron va en effet vous faire voyager 90 minutes dans l’espace, là où le silence règle toutes les choses !! L'univers sonore du film est époustouflant, sans précédent depuis un bon moment car si le sous-titre d'Alien en 1976 déclarait : "dans l'espace personne ne vous entendra crier"... et bien malgré tout, cela fait bientôt 45 ans, depuis un certain Kubrick, que sous prétexte d'amuser la galerie la totalité des films de science-fiction enfreignent cette loi physique élémentaire : Dans l'espace, pas d'air, sans air pas de vibration, sans vibration... pas de son !!! (Ca c’est comme ça que les cons comme moi comprennent le truc, mais je me doute que je vais avoir la ligue des scientifiques sur le dos pour emprunter un tel raccourci…  fou  )
Il fallait certainement avoir le culot, enfin, pour produire un film à grand spectacle dans lequel lorsqu'une navette spatiale se fait déchiqueter par une pluie de déchets stellaires, scène ahurissante dont chaque minute de conception a du couter la bagatelle du PNB d'un état de l’Afrique subsaharienne, il ne se passe absolument rien d'audible pour le spectateur !!! Et pourtant le spectacle explose à la tronche dans tous les sens du terme. Etonnant et d'un réalisme terrifiant.  Shocked 

Au-delà des effets pernicieux du zéro-g déroulé dans des scènes à l'issue parfois prévisible et aux cliff-hanger répétitifs (a va pas y arriver.. mais finalement si… mais finalement non… mais finalement si… mais finalement non… etc…), c'est surtout le travail de reconstitution méticuleux et l'ambiance dans laquelle le spectateur est plongé qui frappe les esprits.
Le seul reproche que je peux faire au film ? Avoir du me contenter de mon écran à domicile car c’est clairement un film qui se découvre au cinéma et lui redonne même jusqu'à ses lettres de noblesses. Voilà comment on peut espérer endiguer le téléchargement, avec l’ambition de faire des films qui n’ont de raison d’être que sur un écran de 30m de base… n’en déplaise à ceux qui attendent de la littérature filmée…

Et même, au-delà de son enveloppe technique impossible à prendre en défaut (le blu ray s'impose d'ores et déjà comme un véritable mètre étalon de la restitution des noirs), le film est surtout un chef d’œuvre à bien des égards notamment puisqu’il retrace en quelques plans d’une poésie absolue l’évolution de l’être humain… Un plan somptueux sur une spationaute qui se recroqueville en position fœtale dans une capsule spatiale (une prouesse de technologie en coulisse d'ailleurs...), elle flotte dans l’air telle la vie qui grandit dans le ventre de la mère et subitement le film accède à une véritable conscience, il passe de l’odyssée de l’Espace à l’odyssée de l’Espèce. C’est l’histoire de l’être humain depuis sa naissance sortant des eaux, auparavant il se déplaçait à 4 pattes, désormais il se tient sur ses 2 jambes, il titube, il avance….

C’est une pierre fondamentale apportée au cinéma de divertissement contemporain, c’est le film sur l’espace que j’ai toujours attendu de voir et le film sur la terre que j’ai toujours voulu voir. C’est une énorme, une colossale claque dans la tronche. Et comme l’a dit quelqu’un, je suis prêt à tendre l’autre joue tout de suite !!

Il y avait le cinéma, maintenant il y a Gravity.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Jeu 24 Avr - 10:02

À tous ceux qui seraient tentés de sacrifier un poulet pour s'assurer du beau temps pour le rasso national, je leur dit prenez garde, on ne plaisante pas avec les esprits :

Poultrygeist - The night of the Chicken Dead........



Tremblez....

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 11 Mai - 2:03

Django Unchained



Quand Tarantino s'attaque au western Spaghetti il fait couler du sang sur les pâtes.... Ce n'est pas le meilleur film de 2014, c'est le meilleur film tout court.
"Jango" Unchained, (le "D" est silencieux...) c'est Sam Peckinpah qui rencontre John Woo !!! 3h de cinéma qui vont repeindre les murs du salon couleur rouge sang, 3h de cinéma qui défilent à la vitesse d'un wagonnet lancé sur les rails d'un manège façon "train de la mine" à Disneyland. Le spectateur attaché au fauteuil attend chaque virage et chaque descente en retenant son souffle, la respiration coupée par des compositions de cadre vertigineuses : utilisation de caméras suspendues au dessus des protagonistes, scènes en intérieurs hypertrophiées par le bord de la lentille, poussière du désert déposée sur la pellicule qui tâche chaque image d'un grain permanent. Tarantino ne triche pas avec la technologie. Le ventre se soulève à chaque plan, Django c'est tellement bien foutu que ça fout des chatouilles au bidon, le générique de début (un générique !!!!) magistral (changement soudain de focales, jeu sur la profondeur de champ et incrustation des titres comme à la grande époque des films HK), et la séquence liminaire qui le suit annoncent la couleur dès le début, ça va envoyer du lourd et on est pas là pour prendre des photos !!! Django ça fait soulever les poils des avants bras, c'est le cinéma qui déserre le frein à main et passe la seconde.

A la croisée des mondes de la bande dessinée et du cinéma d'auteur, panphlet violent contre les excès de l'homme, le second volet du dyptique historique initié avec Inglorious Bastards montre, n'en déplaise à ce grincheux de Spike Lee qui l'a très injustement taclé, que l'histoire n'appartient à personne mais qu'il appartient à tout le monde que l'histoire ne tombe pas dans l'oubli ou la banalité. Le revolver à percussion "Remington 1858 Sheriff's" vissé à la ceinture, Jamie Fox, John Wayne black émancipé, libéré de l'emprise des hommes brise ses chaines et entreprend sa quête vengeresse et derrière lui c'est Tarantino qui s'empare de tout un pan de l'histoire à sa façon et avec son prisme exagérateur et déformant mais sans jamais perdre de vue de dénoncer l'impensable. Il réussit l'exploit d'aborder un sujet grave et sérieux sans commettre l'erreur de se prendre gravement au sérieux. Voilà le film qui m'a fait tomber dans le cinoche les 2 bras en avant et j'en redemande encore !!! Le seul défaut de ce film c'est qu'il aurait pu être découpé en 2 opus, façon Kill Bill, histoire de prolonger le plaisir de l'acte d'avantage....

Les balles sifflent, et avec un flegmatisme d'une impertinente drôlerie, Christopher Waltz contrepoint comique permanent décoche ses répliques à la vitesse de la gâchette la plus rapide du sud, on est dans un niveau d'écriture qui surclasse tout ce qui a pu être couché sur le papier, Django ce n'est plus un film, c'est un baril de poudre qui vous pète sous les fesses !!! On serait presque tenté de regarder le film avec la cartouchière enroulé autour de l'épaule, la Carabine "Sharps 1874 Buffalo" ajustée à l'épaule, prêt à tirer sur tout ce qui passe devant l'écran pour régler leur compte à ces salopards de sudistes !!
C'est un feu d'artifice balistique et scénaristique (retournements de situations inattendus, montées en tensions proprement insoutenable, personnages aux personnalités duales et complexes), truffé d'humour aussi fin qu'un qu'un revolver dissimulé dans la manche, Django c'est une mousse au chocolat de plaisir cinéphilique catalysée par la main de maitre du cinéphage Tarantino qui couche noir sur sang dans un plaisir argentique à peine égalé un cinéma composé d'images aux couleurs saturées et granuleuses flottants sur un melting pot musical, métissage éclectique et varié habillant un film en haute couture qui explose dans un final à vous scotcher la tronche contre la lentille du projecteur. Le caisson de basse tremble à chaque déflagration des colts qui crachent le feu, le sang pisse sur la pellicule, on se baisserait presque pour éviter les balles. La caméra filme un projectile traversant un corps, il en ressort dans une éclaboussure de sang, poursuit sa course par une encadrure de porte avant d'aller se loger au pied d'un meuble dans un fracas de poussière et d'explosion, c'est à se taper le cul par terre tellement c'est bon, c'est juste à se taper le cul par terre d'exaltation, c'est le cinéma qui dégueule et enchaine des séquences d'action filmées avec la rapidité d'une bougie qui tombe au sol.

Indescriptible, jouissif, exaltant, exalté, délirant, flamboyant, d'une inventivité visuelle sans égale, le western dépoussiéré, désanguoncé, décomplexé, maitrise du plan hors norme qui donne toute sa dimension et sa noblesse au 2:35 cinemascope, une composition de certains plans à en perdre son dentier, une perle, encore une perle de plus de ce doux dingue dévoreur de cinéma qu'est Tarantino, notre geek à tous, nous les geek du cinoche.

 coeur coeur coeur coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louasse
W12
W12
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 28
Localisation : Alencon ou Genève
voiture : MKV .:R32 Black Magic
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 11 Mai - 12:39

aaaaaah!! les tarantino des MUST SEE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt50
W12 Biturbo
W12 Biturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 1193
Age : 27
Localisation : 50
voiture : Golf 5 r32
age : 22
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 11 Mai - 15:09

il y a des choses un peu bizarre tout de même , pourquoi sont mentor fait le kamikaze bêtement ? Et la scene ou il en tue une trentaine sans recevoir une seule balle est vraiment exagerée lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
golfeurT
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 3823
Age : 31
Localisation : poitou
voiture : mkIV R32 boite manu
age : 23
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 11 Mai - 15:46

C'est un Tarantino quoi.. S'il y avait pas deux trois "bizarrerie" ça en serait pas un...
Toi qui est fan de film de super héros t'es pourtant habitué aux bizarreries lol
Perso j'ai adoré, ayant pas une super mémoire je vous laisse débattre des détails ensemble car je m'en souviens plus !!
Je me rappelle juste m'être régalé en allant le voir et m'être dis en sortant que j'avais passé 3 bonnes heures...
J'ai pas vu le temps passé et en général on est pas captiver par des daubes..
Il est superbement filmé, l'histoire est top ( c'est pas un documentaire ) !!
J'ai pas le talent ni la culture de Chicken, donc je peux pas sortir un texte comme lui..
Par contre je ne peux qu'adhérer à ce qu'il dit... C'est un putain de putain de film !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Dim 11 Mai - 17:03

Matt50 a écrit:
il y a des choses un peu bizarre tout de même , pourquoi sont mentor fait le kamikaze bêtement ? Et la scene ou il en tue une trentaine sans recevoir une seule balle est vraiment exagerée lol

"La suspension consentie de l'incrédulité (de l'anglais willing suspension of disbelief) décrit l’opération mentale qu'effectue le lecteur ou le spectateur d'une œuvre de fiction qui accepte, le temps de sa consultation de l'œuvre, de mettre de côté son scepticisme [...] Autrement dit, cette opération mentale est le fait d’accepter de vivre un rêve ou une fiction comme s’il s’agissait de la réalité, pour mieux ressentir ce que pourrait être la situation évoquée."

Source wiki

C'est cocasse de relever ce qui t'a gêné dans le film alors que bien avant ça il y a en fait 1 million de raison de se poser des questions tout au long du film... par exemple pourquoi ne les voit-on jamais aller faire caca ??!!!  Shocked  Shocked 

Je m'étonne de constater que les gens trouvent tout à fait normal d'aller voir des robots géants qui parlent dans Transformer... quand dans le même temps il vont râler parce que la force de coriolis a mal été analysée par le consultant militaire lors d'un tir parabolique à longue distance dans une scène où on voit clairement sur la tête des tournesols que le vent souffle à 3 nœuds de sud sud est......  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes 
Sérieusement, j'ai eu l'occasion de faire du tir en club avec des armes à feu réelles et si tu ne portes pas un casque tu peux être sur de finir à moitié sourd tellement le bruit est violent... Et alors dans un lieu confiné comme une maison, je peux t'assurer que vu le nombre d'échanges de tirs dans la fusillade finale le gars ressortirait avec les oreilles en sang !!!  Laughing  Laughing  Laughing 
C'est un film, c'est du cinoche et il y a 1 millions de raisons de se poser des questions bien avant cela...  Wink 


Comme le dit Golfeur Tee, c'est du cinéma ET c'est du Tarantino, un gars élevé au chanbara japonais, aux gunfights chinois et aux films de kung fu des films Shaw... Il mélange tout ça dans son cerveau et sort quelque chose d'hybride... Les litres d'hémoglobine versés à chaque impact de balle c'est totalement tarantinesque !!!

Je te conseille vivement la lecture de cette BD hyper ludique qui traine dans mes chiottes et que tu peux trouver sur le net à bon prix. L'auteur décortique avec un recul très scientifique tout ce que le cinéma essaye de nous faire gober de couleuvres. C'est super drôle à lire et également instructif.
Il y a notamment tout un passage sur l'utilisation des armes à feu au cinéma qui tient plus du grand n'importe quoi.

Tu mourras moins bête - La science c'est pas du cinéma



Tarantino nous raconte une histoire, je trouve son univers hyper cohérent. A partir du moment où en 1858, dans le Sud des USA, un noir sur un cheval n'aurait pas tenu 10 secondes avant que la ville entière ne lui saute dessus pour lui faire la peau, tu peux te permettre de raconter tout ce que tu veux, ce sera admis dans l'échelle de référence du film comme étant acceptable.
Pourquoi Shultz pète un cable ? Parce qu'il ne peut plus supporter tout ça, c'est totalement contraire à ses principes, rien que le passage avec la harpe montre qu'il est en train de se passer un truc chez lui. J'adore à ce titre l'échange de dialogue entre Django et Candy :

Calvin Candie: Votre patron a pas l'air dans son assiette....
Django: Il est juste pas habitué à voir un homme se faire déchiqueter par des chiens ?
Calvin Candie: Parce que vous y êtes habitués vous ?
Django: Je suis juste un peu plus habitués aux américains que lui....

Et Golfeur je suis pas cultivé, j'ai juste du temps pour lire ce qu'on trouve sur le net...  Wink 

http://www.imfdb.org/wiki/Django_Unchained
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pier.:Re
W12
W12
avatar

Masculin Nombre de messages : 967
Age : 24
Localisation : Toulouse
voiture : MKV .:R32 dite "La Trompette"
age : 22 ans
Date d'inscription : 16/02/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Ven 30 Mai - 13:47

A voir ou a éviter, je ne sais pas...
Après avoir vu le premier volet, voila le deuxième qui sort.
Je commence a le regarder et voila qu'au début un pote du personnage principal est au volant d'une  MKIV R32T !

Si vous avez du temps a tuer avec un film ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Ven 30 Mai - 14:21

Oh bon sang, ça sent le nanard à 100 kms à la ronde !!! Laughing

En tout cas le moins qu'on puisse dire c'est que l'affiche le met pas en valeur le Joseph Cross avec son drôle de nez en trompette... Laughing

J'adore les noms sur les affiches : Brett DAVERN !!! Beau MIRCHOFF !!! Diogo MORGADO !!!!.... EEEEEEeeeet.... TIFFANYYYYY DUPONT !!!! Laughing

Mais nom de nom, qui sont ces foutus acteurs ??!!!! Laughing


Je te recommande chaudement la vision intégrale de l'émission "Escale à Nanar Land", un des meilleurs programme court du web et un sacré clin d'oeil au second marché du film, une source inépuisable de conneries en boîte à se décrocher la mâchoire !!!!

http://www.allocine.fr/video/programme-12285/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pier.:Re
W12
W12
avatar

Masculin Nombre de messages : 967
Age : 24
Localisation : Toulouse
voiture : MKV .:R32 dite "La Trompette"
age : 22 ans
Date d'inscription : 16/02/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Ven 30 Mai - 14:39

Mdr chicken, j'avoue!
Mais je n'ai pas parlé de chef d'oeuvre  Mr. Green 

Non serieusement le début m'a attiré avec la R32T mais c'est le seul truc bien a voir je crois  Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Ven 30 Mai - 14:53

Ok donc une fois passées les 10 premières minutes de ton Fast and Furious et quitte à perdre 2h de son temps de mon côté je "recommande" (entre guillemets....) ce film :



Last Vegas

C'est peu dire que ce "feel good movie" s'est complètement planté au box-office français.... 200 000 entrées... c'est un véritable four !!!!... et je comprends pas trop quand dans le même temps des comédies comme "Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ?" dépassent les 8 millions d'entrées... Je ferais un film sur mon voisin qui sort son chien je ferais 9 millions d'entrées.... Rolling Eyes

Alors ça vole pas très haut, c'est sans surprise, ultra conformiste mais c'est plutôt bien emballé et surtout c'est un réel plaisir de voir réunis à l'écran ces 4 grands acteurs qui clairement sont venus tourner ce film pour se marrer. C'est le film qui file la banane.

C'est positif, entraînant, bien rythmé, efficace, bref c'est la comédie avec des gags bien écrits, le film qui fait le job. Et ça fait plaisir de revoir Michael Douglas à l'écran après ce qui lui est arrivé.

Vu en famille pour la fête des mères, c'est la comédie familiale par excellence qui vous décrochera de bons sourires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pier.:Re
W12
W12
avatar

Masculin Nombre de messages : 967
Age : 24
Localisation : Toulouse
voiture : MKV .:R32 dite "La Trompette"
age : 22 ans
Date d'inscription : 16/02/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Ven 30 Mai - 15:01

chicken run a écrit:


C'est peu dire que ce "feel good movie" s'est complètement planté au box-office français.... 200 000 entrées... c'est un véritable four !!!!... et je comprends pas trop quand dans le même temps des comédies comme "Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ?" dépassent les 8 millions d'entrées... Je ferais un film sur mon voisin qui sort son chien je ferais 9 millions d'entrées.... Rolling Eyes

'M'avait manqué cette expression  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intenzivity
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 1764
Localisation : D T C
voiture : MKV / MKIV / GTI
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Sam 31 Mai - 13:14

Pier.:Re a écrit:
chicken run a écrit:


C'est peu dire que ce "feel good movie" s'est complètement planté au box-office français.... 200 000 entrées... c'est un véritable four !!!!... et je comprends pas trop quand dans le même temps des comédies comme "Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ?" dépassent les 8 millions d'entrées... Je ferais un film sur mon voisin qui sort son chien je ferais 9 millions d'entrées.... Rolling Eyes

'M'avait manqué cette expression  Mr. Green

Et oui le mélange culturel ça vend bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chicken run
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Nombre de messages : 5982
Localisation : Man cave...
voiture : Renault Espace MK4 2.0 dci Nissan 150Cv Bi-twin
age : Si t'as pas de RS4 à 40 ans t'as raté ta vie...
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Lun 2 Juin - 19:37

Intenzivity a écrit:
Pier.:Re a écrit:
chicken run a écrit:


C'est peu dire que ce "feel good movie" s'est complètement planté au box-office français.... 200 000 entrées... c'est un véritable four !!!!... et je comprends pas trop quand dans le même temps des comédies comme "Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ?" dépassent les 8 millions d'entrées... Je ferais un film sur mon voisin qui sort son chien je ferais 9 millions d'entrées.... Rolling Eyes

'M'avait manqué cette expression  Mr. Green

Et oui le mélange culturel ça vend bien.

C'est ultra hypocrite. Les gens feraient bien de se l'appliquer la diversité...  Rolling Eyes 

Cinématographiquement parlant c'est mauvais... et ça tape 9 millions d'entrées. T'as vu la bande annonce, t'as vu le film....
J'en ai marre de voir des films aussi fins qu'une feuille de papier à cigarette cartonner au box office. 20 millions pour les ch'tis... 9 millions pour aller voir Clavier... Les gens passent à côté de pleins de belles choses, pas chiantes ou prises de tête, belles et légères. 480 000 entrées France pour The Lunchbox j'ai carrément honte.

Alors que ça prône telle ou telle chose, j'en ai rien à foutre d'autant que c'est ultra schyzo. C'est comme quand on essaye de me vendre l'intégration en placardant l'équipe de France "black blanc beurre" à la téloche, ça n'a ni queue ni tête et surtout une fois la coupe du monde terminée tout le monde se recroqueville dans son communautarisme. Ça dure le temps des matches.
et puis franchement prendre les footeux comme exemple je sais pas pourquoi ça me fait tiquer... à vrai dire l'intégration je préfère quand elle est illustrée par mon conseiller en banque qui est un gars brillant, de bon conseil, bien plus intelligent que moi sur toutes les questions de chiffres et qui a certainement mieux réussi que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T4+2
W12
W12
avatar

Nombre de messages : 610
voiture : DOHC 24v 3,2L V6
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Lun 2 Juin - 21:20

Tout est dit, l'ascension socio professionelle ou l'himalaya sans prise. En 2014 on demaande encore la profession des parents...enarque c'est une profession ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
link45
W16 Quadriturbo
W16 Quadriturbo
avatar

Masculin Nombre de messages : 2281
Age : 28
Localisation : Rognac (13)
voiture : MK5 R32
age : 26
Date d'inscription : 19/02/2010

MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   Mar 3 Juin - 12:28

Je reviens sur le film de Pierre c'est une R32T enfin juste pour la course car apres on l'entend plus siflet

j'ai dl le film juste pour voir le début Very Happy

et il y en a une autre quand le jeune arrive au circuit en noir garé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic du 7 ème art - Vos meilleurs films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le meilleur film de Quentin Tarantino selon vous ?
» Les 7 meilleurs aliments pour les bodybuilders
» topic oficiel NISSAN SUNNY B11
» [TOPIC OFFICIEL] Les PDR / supports de plaque
» Les 10 meilleurs salaires en euros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Passionnés de la Golf .:R32 :: Loisirs - Services - Média :: Bistrot-
Sauter vers: